Jeudi 20 juillet 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Son pauvre nez a pris des tons de vieil ivoire...

Acte V, scène 1

Les trois portraits que l'on connaît de Savinien ne permettent pas de lui attribuer le nez que la verve d'Edmond Rostand lui a dessiné ! Mais en lecteur attentif, il a su trouver chez le modèle une description des plus précises.


Acte I, scène 4, vers 290 - 296

.................................. Enorme mon nez !
Vil camus, sot camard, tête plate, apprenez
Que je m'énorgueillis d'un pareil appendice
Attendu qu'un grand nez est proprement l'indice
D'un homme affable, bon, courtois, spirituel,
Libéral, courageux, tel que je suis et tel
Qu'il vous est interdit à jamais de vous croire [...]

Voyage dans la Lune, Savinien de Cyrano de Bergerac
page 193, nouvelle édition revue et publiée par le bibliophile Jacob, 1858, réédition de 1962, Editions Galic, collection de "La Renaissance des Lettres"

[C'est un sélénite qui parle :]

Maintenant, afin que vous sachiez pourquoi en ce pays tout le monde a le nez grand, apprenez qu'aussitôt que la femme est accouchée, la matrone porte l'enfant au maître du Séminaire ; et justement, au bout de l'an, les experts étant assemblés, si son nez est trouvé plus court qu'à une certaine mesure que tient le Syndic, il est censé camus et mis entre les mains de gens qui le châtrent. Vous me demanderez la cause de cette barbarie, et comment il se peut faire que nous, chez qui la virginité est un crime, établissons des continences par force ? Mais sachez que nous le faisons après avoir observé, depuis trente siècles, qu'un grand nez est le signe d'un homme spitituel, courtois, affable, généreux, libéral ; et que le petit est le signe du contraire. C'est pourquoi, des Camus, on bâtit des Eunuques, parce que la République aime mieux ne pas avoir d'enfans [sic], que d'en avoir qui leur fussent semblables.





Page précédente Page suivante


  Auteur

Ludovic Diamant-Berger

Ludovic Diamant-Berger



Publié le 26 / 12 / 2006.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.