Jeudi 23 novembre 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Cyrano, lorsque c'est fini, ça continue !

Cami, dans L'illustration n° 5004 du 28 janvier 1939

La pièce, l'histoire, le héros. Ainsi le dessinateur Cami, qui fit en son temps le régal des lecteurs de L'Illustration par ses quelques cases humoristiques sur la 3° de couverture du journal, ne pouvait manquer de sacrifier au mythe.


Son dernier voyage ou Fin de la gazette de Cyrano



Ayant claironné : " Mon panache ! "

Ce superbe mot de ma fin,

De mon corps rompant les attaches,

Mon âme s'envolait enfin.

On ne change pas un atome

Lorsque l'on est désincarné.

Je montais, Cyrano fantôme,

Avec mon fantôme de nez.



Je montais toujours dans l'espace,

Traversant lunes et soleils...

Mais quand devant l'enfer je passe

Quel étonnement sans pareil !

Je vois écrit : " Rôtisserie " ...

Ruse des démons infernaux !

Et j'entre par étourderie,

Croyant entrer chez Ragueneau !



Là, je trouve aussi pris au piège

Des cadets de Gascogne feux.

" En avant ! mordious ! " m'écriai-je,

Et puis je hurle : " Au feu ! au feu ! "

Pris d'une terreur diabolique,

" Au feu ! " répétèrent les maudits.

Et, profitant de la panique,

Nous montons droit au Paradis.



" On n'entre pas ! nous dit saint Pierre,

Au purgatoire allez d'abord ! "

Usant d'une ruse dernière,

Je me mets à gémir très fort.

" Qu'as-tu ? " me dit d'une voix rude

Le gardien du ciel, étonné.

- J'ignore si c'est l'altitude,

Saint Pierre, je saigne du nez.



Saint Pierre, avec bonté, s'empresse

De glisser sa clef dans mon dos

Afin que mon saignement cesse.

Je la prends et j'ouvre aussitôt.

Nous entrons tous. Saint Pierre grogne :

" Bien joué !... mais quels sont tous ces fous ?

- Ce sont les cadets de Gascogne

De Carbon de Castel-Jaloux ! "





Page précédente Page suivante


FRANCE


  Auteur

Ludovic Diamant-Berger

Ludovic Diamant-Berger



Publié le 20 / 06 / 2005.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.