Vendredi 15 décembre 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Barthénoïde, Urimédonte...

Acte I scène 2

Les unes après les autres, les voici nos Précieuses, qui gagnent leur loge... Qui sont-elles ces dames pas aussi frivoles qu'on le dit... Ah ! Dieu ! Leurs surnoms sont exquis !


Il n'y a pas que le Premier Marquis à connaître leur nom, il y a surtout Somaize, qui a eu la riche idée d'en garder le souvenir entre les pages de son Dictionnaires des Prétieuses...

La présidente Aubry, que l'on nomme ainsi en référence à son mari, est née Françoise de Villandry. Elle choisit de s'appeler Almazie, ou bien encore la Pucelle Priande.
Madame de Guéméné, quand elle n'est pas dans les bras de son amant, le cardinal de Retz, apprend l'hébreu ou s'intéresse aux sciences...
Madame de Bois Dauphin, grande dame et grand caractère, aussi illustre par toutes ses belles qualités qu'aucune précieuse du royaume, répond au nom de Basilide.
Madame de Chavigny, femme du Surintendant des Finances, est belle et elle le sait :
En sortant du logis je ne puis faire un pas
Que mes yeux aussitôt ne causent un trépas.

C'est du moins ce que lui fait dire Desmarets de Saint-Sorlin qui la présente dans Les visionnaires sous le nom d'Hespérie
Barthénoïde, c'est la marquise de Boudreno, une des plus fameuses et des plus spirituelles en leur empire.
Urimédonte, Mademoiselle Vaugeron, est dans l'entre-chien-et-loup de la jeunesse.
Cassandace, Madame de Chalais. Elle a toujours eu la réputation d'avoir le plus beau corps de toute la Grèce, c'est-à-dire, pour les précieuses, de Paris.
Félixérie, Mademoiselle Ferrand, une précieuse dont l'humeur est à mon sens des plus singulières. Ce n'est pas étonnant, on la dit, quel dommage, insensible à l'amour.

Et les Précieuses et les Précieuses que l'on rencontrera au troisième acte, alors qu'ils vont écouter le "Discours sur le Tendre" :

Clomire est le surnom de mademoiselle Clission.
Lygdamir n'est autre que la duchesse de Longueville, soeur de Condé, conspiratrice de la Fronde, une précieuse d'un rang à n'en point parler, de crainte de n'en pas assez dire de bien, ou du moins, de ne pas le dire assez bien.
Grémione, Madame de la Grenouillère.
Alcandre et Lysimon, les hommes de la bande, restent inconnus...



Page précédente Page suivante


  Galerie








  Lien(s)

»  Le vocabulaire des Précieuses

»  Citations de Antoine Baudeau de Somaize


Publié le 16 / 03 / 2005.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.