Lundi 18 décembre 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Jacques Callot

Acte I scène 2

Cette silhouette n'est pas très loin de ce fol spadassin, mais quand Jacques Callot est mort, en 1635, Savinien n'avait que 16 ans...


En opposant Philippe de Champaigne, le solennel, à Jacques Callot, Ragueneau fait preuve d'une parfaite connaissance du style de l'un et de l'autre. Décidément, la culture générale de notre rôtisseur ne se limite pas à la poésie. Graveur, dessinateur, peintre, Jacques Callot traite de sujets religieux et de fêtes de la noblesse, mais c'est surtout à la vie quotidienne qu'il s'intéresse comme avec cette foire de Florence, l'Impruneta où il réussit à graver plus de 1000 personnages, 45 chevaux, 65 ânes, et 137 chiens ! C'est aussi le graveur de la guerre, pas de la guerre en dentelle, de celle qui blesse et qui tue. Considéré comme le père fondateur de l'estampe moderne, le Maître lorrain ? il est né et mort à Nancy - a laissé 1400 estampes et près de 2000 dessins réalisés en moins de trente ans. Rembrandt était un de ses admirateurs et collectionnait ses ?uvres.



Page précédente Page suivante


  Galerie








  Lien(s)

»  Jacques Callot

»  Les misères de la guerre


Publié le 30 / 03 / 2005.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.