Mardi 23 mai 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !



Sur scènes et sur écrans

1899 - Jakub Seifert

Prague - Národní divadlo

La première de Cyrano de Bergerac a eu lieu au Théâtre National le 22 mars 1899, la pièce étant traduite dès novembre 1898 par Jaroslav Vrchlický (pour en savoir plus, voir en base de cette page). On raconte que Vrchlický a traduit Cyrano en trois nuits ! Cette version est toujours jouée actuellement, même s'il en existe plusieurs autres, dont la plus récente est celle de Jindřich Pokorný.



 Jakub Seifert dans le rôle de Cyrano. 1899. (Dobova fotografie)

Jakub Seifert dans le rôle de Cyrano. 1899. (Dobova fotografie)

22 représentations de 1899 à 1900.

Première : le 22 mars 1899 à 19h00.

Dernière : le 24 mai 1900 à 19h00.


Traduction : Jaroslav Vrchlický

Chef d’orchestre : Mořic Anger 

Mise en scène : Josef Šmaha

Musique : Jean Baptiste Lully, Alessandro Scarlatti

Rôles et interprètes :

Cyrano de Bergerac – Jakub Seifert

Roxane –Marie Laudová

Christian de Neuvillette – František MatÄ›jovský

Comte de Guiche –Eduard Vojan

De Valvert – Emil Focht

Le Bret – Alois SedláÄŤek

Ragueneau – Jindřich Mošna

Jodelet – Edmund Chvalovský

Montfleury - František Ferdinand Šamberk

Cuigy – Karel Mušek

Le Capitaine Carbon de Castel Jaloux – Jakub Vojta Slukov

 

Spectacle en quatre actes:

Acte I : L’hôtel de Bourgogne.

Acte II : La boutique de Ragueneau.

Acte III : Petite place au quartier Le Marais Ă  Paris.

Acte IV : Le siège d'Arras.

 Jaroslav Vrchlický - le traducteur


Jaroslav Vrchlický est le pseudonyme d'Emil Bohuš Frída,  nĂ© Ă  Louny, en RĂ©publique Tchèque, le 17 fĂ©vrier 1853 et mort Ă  DomaĹľlice le 9 septembre 1912.

Il est considéré comme un des géants de la poésie tchèque du XIXe siècle (ses œuvres complètes ont été publiées en 65 tomes) et il est également un des plus grand traducteurs en tchèque de toute la littérature mondiale (il aurait traduit plus de 3000 poèmes, parmi lesquels les oeuvres d’Arioste, de Dante, de Shakespeare, de Molière, de Corneille, de Voltaire, d’Hugo, de Baudelaire, de Rimbaud, de Byron, de Schiller, de Goethe, de Poe, d’Ibsen... et beaucoup, beaucoup d'autres).

Au moment oů « Cyrano » triomphe sur les scènes mondiales, Vrchlický traverse une crise sentimentale et professionnelle très profonde : sa femme le quitte et la nouvelle gĂ©nĂ©ration d’auteurs critique acharnement son style d'Ă©criture. Ne connaissant d'autre remède au chagrin que le travail, il se consacre entièrement aux lettres et Ă  la traduction - domaine dans lequel il restera imbattable.

Sa dĂ©couverte de la pièce de Rostand a lieu un an après la première parisienne et ce fut comme un vrai coup de foudre pour lui. Il n’y met que trois nuits seulement pour la traduire et y laisse tout son feu, sa flamme. Les Tchèques disent aujourd’hui difficile Ă  imaginer que Cyrano, Christian, Roxane, de Guiche ou Le Bret pourraient jamais parler une autre langue que celle de Vrchlický ... car il y aurait laissĂ© son âme, disent-ils.





Page précédente Page suivante


REPUBLIQUE TCHEQUE


  Galerie






  Lien(s)

»  Source


Publié le 25 / 12 / 2005.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.