Mercredi 26 avril 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Amour

Lettre de Egan à Cyrano

Cher Maître,
Comme Christian hélas le courage me manque pour séduire ma belle. Auriez-vous quelque recette pour conter fleurette avec grâce ?



La réponse de Cyrano



Christian de Neuvillette, amant infortuné

A pu, si j'ose dire, m'ôter les vers du nez

Pour vaincre galamment la douce forteresse

De la belle Roxane qu'il voulait pour maîtresse.

Mais si j'offris ma verve à ses tendres assauts

La raison n'était point que je le jugeais sot.

Si je trouvai les mots pour faire chavirer

L'esquif des yeux d'opale de l'amie désirée

Remplaçant le désir par de l'abnégation

C'est que mon amour fut plus fort que ma passion.

Je voulais qu'en secret ce fut un peu de moi

Qui retourna ce c?ur et le tint en émoi

Qu'à ma place Christian dise pour la séduire

Ce que mon nez trop long m'empêchait de lui dire.

Pour tout cela Patrick, il faut que je vous dise

Que je ne connais pas de recette précise

Pour bien accommoder les discours amoureux,

Et pouvoir à coup sûr les rendre savoureux,

Si ce n'est qu'à loisir saupoudrer tour à tour

Une pincée d'esprit, une pincée d'amour.



Pour qu'ici je vous livre des lignes toutes faites

Pour monter à l'assaut sans risque de défaite

Il faudrait que mon c?ur brûle pour votre belle

Et que déjà les cornes pointent sous votre ombrelle

Or ce n'est pas mon but, la différence d'âge

(Presque quatre cents ans) freine un peu mon ramage

Et de plus le respect qu'on doit ?dit Du Montay-

A nos correspondants interdit de monter

Dessus leurs plates-bandes fussent-elles amoureuses,

D'autant plus que ma botte les rendrait douloureuses.

Pourtant, étant un peu fanfaron et cabot,

Cédant au vil plaisir de gonfler mon jabot,

Et quitte à faire accroire que je radote aussi

Je ne résiste pas à répéter ici

Ce couplet bien troussé que je tournai jadis

Au balcon de Roxane, acte trois scène dix.

Le baiser:

« Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce?

Un serment fait d'un peu plus près, une promesse

Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,

Un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;

C'est un secret qui prend la bouche pour oreille,

Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille,

Une communion ayant un goût de fleur,

Une façon d'un peu se respirer le coeur,

Et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme! »



Parlez, faites des mots, pour séduire la dame,

Cherchez en votre c?ur la délicate clef

Mais ne forcez pas trop la porte s'il vous plait.

On risque un coup de sang quand le sang est trop chaud

Car il est de nos femmes comme des artichauts

Avant que d'embrasser la main fine ou le bras

Commencez par le c?ur et le reste suivra.



Signé :

Hercule-Savinien

De Cyrano de Bergerac,

Grand riposteur du tac au tac.

Philosophe, physicien,

Rimeur, bretteur, musicien,

Et voyageur aérien,

Amant aussi pas pour son bien.





Page précédente Page suivante


FRANCE


  Auteur

M. Du Montay



  Lien(s)

»  Dialogus2


Publié le 06 / 01 / 2007.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.