Jeudi 23 novembre 2017

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





L'écrivain français du XVII°

vu par un écrivain et critique italien du XX°




La qualité intellectuelle et la qualité poétique convergent chez Cyrano et en dont un écrivain extraordinaire, au XVII° siècle en France et dans l'absolu. C'est, intellectuellement, un libertin, un polémiste impliqué dans la mêlée qui est en train d'envoyer balader la vieille conception du monde [?]. Littérairement, Cyrano est un écrivain baroque et c'est surtout jusqu'au bout un écrivain qui veut, plutôt qu'illustrer une théorie ou défendre une thèse, mettre en mouvement tout un manège d'inventions qui sont, au plan de l'imagination et du langage, l'équivalent de ce que la nouvelle philosophie et la nouvelle science sont en train de mettre en branle au plan de la pensée [?]. Le spadassin belliqueux de Rostand était en réalité un adepte du « Faites l'amour, pas la guerre », tout en se laissant aller encore à une emphase procréatrice que notre époque de contraception ne peut considérer que comme obsolète.



Italo Calvino, « Cyrano sur la lune »,

dans Pourquoi lire les classiques ?,

Paris, Seuil, 1993, pp 71-73





Page précédente Page suivante


FRANCE


Publié le 16 / 05 / 2005.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Retour


  Publicité



© 2005-2017 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.