Lundi 14 octobre 2019

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





L'Aiglon, au Théâtre Pixel à Paris

Ce n'est pas souvent que l'on peut entendre les vers de l'Aiglon. Alors il faut profiter de cette occasion.


 

« L’AIGLON », d’Edmond Rostand

Tragédie en six actes

Création 2018 par Florian Gicquiaud et Pierre Gaudin

Durée : 1h30

 

Avec Louise Selini Huvey, Florian Gicquiaud et Mathieu Gordien

 

THEÂTRE PIXEL

18 rue Championnet, 75018 Paris

Les lundis 6, 13, 20 et 27 mai à 20h

Le lundi 3 juin à 20h

Le vendredi 21 juin à 20h

 

Réservation

 

L’Aiglon est une pièce qui permet de révéler une étape de vie, Rostand choisit celle d’un jeune homme à deux ans de sa mort.

 

Un « aiglon » rêveur, frustré, inassouvi dans son désir d’idéal, de grandeur et de pureté. On remarque dans l’Aiglon la force et en même temps la fragilité de l’existence dans une tension quasi permanente.

 

Le choix de mise en scène met l’accent sur le côté sentimental, poétique et intime de la pièce plus que sur l’aspect historique et politique. Le est de réussir à mêler le côté lyrique évident et la dramaturgie pour sublimer le tout.

 

Afin de bien appréhender le vers rostandien nous avons choisi d’accorder de l’importance à la mise en valeur du texte. Il est important de conserver les désirs de l’auteur dans le but d’enrichir les nôtres.

 

Le travail du vers est exigeant pour le comédien, nous apportons un travail vocal pour le mettre en valeur. Le but est de faire entendre le texte, de faire ressentir son sens, ce qui se traduira par une parole intelligible dépouillée de toute vanité superficielle.

 

L'acteur doit avoir une diction irréprochable pour ce travail, appliquer ce que je nomme « APPR » : Articulation, Projection, Prononciation, Respiration.

 

Cela pour que le texte soit entendu de la manière la plus juste et claire de façon à ce qu’il résonne dans l’espace.

 

Florian Gicquiaud




FRANCE


Publié le 23 / 04 / 2019.


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Toutes les actualités


  Publicité



© 2005-2019 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.