Samedi 7 décembre 2019

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





"Dark Moor" raconte "Cyrano of Bergerac"

Le Power Métal groupe espagnol chante Cyrano en anglais.


   Si maintenant on vous disait ces deux mots : "Dark Moor" cela vous dirait quoi ?

Si vous étiez anglophone cela évoquerait peut-être l’image à un Maure noir, ou bien d'un marécage sombre perdu quelque part en Angleterre, sachant que moor veut dire Maure ou marécage. Pourtant si vous connaissiez un peu les sagas de fantasy de Raymond E. Feist vous penseriez peut-être plutôt aux “Chroniques de Krondor”. Mais si votre interlocuteur était un vrai passionné de la musique mieux serait vous diriger vers l’Espagne et vous rappeler que c’est le nom d’un groupe de power métal de la région de Madrid, formé en 1993.  

On vous en parle aujourd’hui parce que dans leur album "Dark Moor" (oui, tout comme le nom du groupe), paru en 2003,  le sixième morceau est intitulé notamment  "Cyrano of Bergerac". On peut vous le présenter maintenant grâce à la découverte toute récente de Lionel Bourau-Glisia ( Merci, Lionel ! ) qui a su le dénicher sur youtube.

Voilà donc 7:41 minutes de hard power métal espagnol, qui chante en anglais pour raconter l’histoire d’un Français et pas de n’importe qui, mais de Cyrano !

Dark Moor  - “Cyrano of Bergerac”
This is the story of more than a man
A notable gentleman
(born in Bergerac)
Who his life gave for
impossible goals
That both time and fortune stole
 
In a soulless world
Where all is such cold as false
Where all has been whirled
As if was a mad waltz
I mean to be like
The warm spirit of a song
Noble and dreamlike
Now and for so long
 
In the battle and the poetry
Brave and dashing I will be
 
And when foes came ten to one
Was a foul game and I won
While I made rhymes
with the wit sword
 
And when love came light which glows
Was my sad shame: heart or nose
Nose she chose
 
Falls the curtain
Making certain
I'm not shadow of my friend
But the glory
Wrote my story
True love I'll defend
To the end
 
But the drama had
Words behind good appearance
His beauty was clad
With my spirit and romance
 
But the beauty died
And soon the voice was got mute
Letters dulcified
Turn into spoilt fruit
 
In my dreams and false illusions
Sweetest lover I will be
 
And when love came light which glows
Was my sad shame: heart or nose
Nose she chose
 
I'm dying
Death can't catch
A sole thing, my penache!
 
Now I see
What my soul didn't
Ideal true love, real would be
If my eyes has been my heart
My eyes show pain now
I know he's free
And he'll never be close to me
 
Hero who romantically died
Poet who made people sadly cry
Your mind, can't find, can't find
A strong bind, a sure bind
Lover who can love with no reward
Gentleman whom will
sing all the bards
Your mind, can find, can find
A solid sign for world
is not so blind.
 
© Dark Moor
 



ESPAGNE


Publié le 19 / 06 / 2011.

  Galerie










  Lien(s)

»  Dark Moor site officiel


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Toutes les actualités


  Publicité



© 2005-2019 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.