Jeudi 13 août 2020

Actualités
Nouveautés
Cyrano raconte Savinien
Roxane et les autres
Le siècle de Cyrano
Rostand raconte Cyrano
Coquelin, le 1er Cyrano
Edmond Rostand 2018
Sur scènes et sur écrans
Cyrano en 1001 images
Promenades imaginaires
Les films de cape et d'épée
Vos contributions
Les traductions
La bibliographie
La CD et vidéothèque
La boutique de Ragueneau
Musée Cyrano(s) de Bergerac
Quiz
La lettre de Cyrano
Recevez toute l'actualité de Cyrano par e-mail : spectacles, éditions, nouveautés, découvertes ...
Abonnez-vous gratuitement !





Cyrano m'était conté

Au café de la Gare, à Paris, une comédie écrite et mise en scène par Sotha, à la découverte de Savinien



Café de la Gare

 41 rue temple

75004 Paris

Première le 16 juillet 2010

 Dimanche et lundi : 20h30

Vendredi : 21h30

Samedi : 17h et 21h30

Tarif : 24 euros

12 euros en juillet

 

 

RESERVATIONS : 01 42 78 52 51

 

« En hiver, le soleil se lève tard. Il fait si froid qu’il se recouche aussitôt. » écrivait Cyrano de Bergerac.

Né au printemps 1619, mort en été 1655, il n’aura connu que 35 hivers. Car s’il aimait son nez, il détestait les rhumes.

 

Note de l’auteur : Cyrano de Bergerac (1619-1655) fut célèbre en son temps pour ses écrits, ses duels, son insolence, sa liberté d’esprit. Comme il est mort jeune et que la concurrence était sévère, sa gloire ne lui survécut guère.

Rostand la ressuscita quelques deux siècles et demi plus tard, et depuis, Cyrano de Bergerac est célèbre pour être le héros au grand nez d’une magnifique pièce de théâtre.

Quid du vrai Cyrano ? J’ai cherché pourquoi Cyrano n’avait pas attendu Rostand pour aire parler de lui, et voici ce que j’ai supputé : ayant eu vingt ans en même temps que tous ceux qui ont valu au XVIIème siècle son nom de « siècle des lumières », il a dû boire, rire, draguer, dire du mal des autres avec eux, forcément, Paris était petit.

Molière, Colbert, La Fontaine, Pascal, Condé faisaient partie ces joyeux drilles, à la fois respectueux et moqueurs de leurs aînés Scarron, D’Artagnan, Corneille, Descartes et Gassendi, et tous, oui tous, étaient forcément amoureux de la même flamboyante, indocile et exigeante Roxane.

Voici, à travers le prisme de la légende, la véritable histoire de Savinien, dit Cyrano.

Distribution

Christine ANGLIO

Pierre-Jean CHERER

Philippe MANESSE

Timothée MANESSE

Ange RUZE

Chorégraphie des combats : François ROSTAIN

 

 

 




FRANCE


Publié le 19 / 07 / 2010.

  Lien(s)

»  Le site du spectacle

»  Le Café de la gare


  Outils

  Imprimer       Envoyer


  Toutes les actualités


  Publicité



© 2005-2020 Atelier Thomas Sertillanges  |  A propos du copyright  |  Liens  |  Contact

Ce site est en constante évolution, au fur et á mesure de mes découvertes, ou des vôtres.
Toute information ou contribution nouvelle sera la bienvenue. Merci d'avance.